Empire SandyToronto (Canada)

  • 1943
  • Équipage : 25 marins
  • Passagers : 275 personnes
  • Gréement : Goélette à trois mâts
  • Longueur hors-tout : 61 m (200’)
  • Longueur de coque : 41,86 m (137’)
  • Maître-bau : 9,15 m (30’)
  • Voilure : 1021 m²
  • Déplacement : 740 tonnes
  • Vitesse : 17 nœuds (sous voile)
  • Armateur : Clellands Ltd. Quay-on-Tyne - Willington   Royaume-Uni
  • Port d’attache : Thunder Bay-Ontario   Canada
Empire Sandy

L’Empire Sandy est une goélette à trois mâts. Construite en 1943 au Royaume-Uni, elle fut utilisée comme bateau de sauvetage pour la Royal Navy durant la Bataille de l'Atlantique lors de la Deuxième Guerre mondiale. Le gouvernement britannique a commandé de nombreux navires pour le service de guerre et chacun d’eux portait le nom « Empire ». Ils étaient armés de canons antiaériens, dirigés par quatre artilleurs de la Royal Navy.

L’Empire Sandy est le dernier de ces navires et fut mis en service le 14 juillet 1943. Il navigua dans l'Atlantique Nord, la Méditerranée et l'océan Indien. Après 1945, il fut vendu, rebaptisé Ashford et transformé en navire de sauvetage au Royaume-Uni.

Norm Rogers, fondateur de Nautical Adventures Co., racheta l’Ashford pour réaliser son rêve de créer un authentique voilier du XIXe siècle. L'ensemble du bateau fut reconstruit dans le style d'un trois-mâts des années 1800. Il a été rebaptisé Empire Sandy par la société de tourisme de Toronto qui l'exploite sur les lacs Ontario, Érié et sur le fleuve Saint-Laurent. Au cours de l'hiver, il voyage dans les Caraïbes.

Horaire de visite

Vendredi : 10 h à 18 h
Samedi : 14h30 à 18h
Dimanche : 14h30 à 18h
 

Spirit of BermudaBermudes (Royaume-Uni)

  • 2006
  • Propriétaire : Fondation Bermuda Sloop
  • Tonnage : 88 Tonnes de jauge brute (GRT)
  • Gréement : Carré, aurique
  • Type : Goélette à trois mâts
  • Longueur hors-tout : 34.1 m (111 pi.)
  • Maître-bau : 7 m (22 pi.)
  • Plan de voilure : Bermuda sloop gréé / Goélette bourrage de crâne
  • Armateur : Rockport Marine, Rockport Maine
  • Port d’attache :   Hamilton
Spirit of Bermuda

Le Spirit of Bermuda est un voilier bâti selon le modèle des sloops que l’on fabriquait entre les XVIIe et XIXe siècles aux Bermudes. Équipés d'un gréement aurique, d’une combinaison de gaffes et d’un gréement carré, les sloops des Bermudes ont été largement utilisés par les commerçants des Bermudes et d’ailleurs. Les Bermudiens ont bâti un grand nombre de ces navires pour leur propre flotte marchande. Les sloops des Bermudes étaient connus pour leur grande vitesse face au vent, leur maniabilité ainsi que pour la compétence de leurs équipages.

Le Spirit of Bermuda a été construit pour la Bermuda Sloop Foundation, une organisation qui s’adresse aux jeunes. Elle vise l’acquisition d’expériences éducatives et de leadership par la pratique de la voile.

Le navire est construit à partir d’une composition savante de bois et d’époxy. Ses mâts et ses ballasts extérieurs sont faits de fibres de carbone. Le navire est aussi nanti de systèmes de navigation à la fine pointe de la technologie, qui assurent longévité et performance au navire et un confort inégalé aux marins.

Horaire de visite détaillé à venir.

STV Fair JeanneOntario (Canada)

  • 1980
  • Constructeur : Capitaine Thomas George Fuller
  • Type : Brigantin
  • Propulsion : GM671 - 140ch moteur diesel
  • Maître-bau : 7,5 m (23 pi.)
  • Plan de voilure : 4500 pieds carrés, 10 voiles dans un brigantin plate-forme
  • Armement : Réplique de 4 canons Pounder
  • Port d’attache : Kingston, Canada
  • Équipage : 6
STV Fair Jeanne

STV Fair Jeanne est un navire-école canadien, construit et lancé par le Capitaine de la Marine royale canadienne, Thomas G. Fuller. Il s’agit d’un navire de 34 m à gréement traditionnel brigantin, équipé d'un système de propulsion auxiliaire au diesel.

STV Fair Jeanne a débuté son aventure à titre de yacht privé, parcourant les océans du monde durant près de dix ans. Il est maintenant amarré au port de Kingston en Ontario.

STV Fair Jeanne est loué à un organisme de charité, Bytown Brigantine, et sillonne les eaux des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent dans le but d’initier et de former les jeunes à la navigation. Depuis son inauguration, le navire a complété plus de 150 000 miles nautiques (280 000 km) et reçu plus de 200 000 étudiants en navigation.

Horaire de visite détaillé à venir.

Mist of AvalonNouvelle-Écosse (Canada)

  • 1967
  • Plan de voilure : 3668 pieds carrés
  • Type : Schooner
  • Longueur hors tout : 30,48 m (100')
  • Mat principal : 57' 2"
  • Longueur de flottaison : 74'
  • Déplacement : 100 tonnes
  • Bout-dehors : 17'
  • Équipage: Capitaine, premier officier, chef et 8 marins
  • Moteur: Main 3306 Cat diesel, Auxiliaire 12 HP Lister
Mist of Avalon

D’abord lancé sous le nom de Liverpool Bay, le Mist of Avalon a commencé son aventure en 1967 en tant que bateau de pêche motorisé. Construit de bois massif par les mains expertes des charpentiers maritimes de la  MacLean Shipbuilding de Mahone Bay, le  Liverpool Bay sillonna les côtes néo-écossaises et terre-neuviennes en tant que goélette de pêche à la morue.

Le Liverpool Bay n’a pas eu la vie facile durant ses vingt ans de navigation intense en Atlantique Nord et dans le golfe du Saint-Laurent. En effet, le manque d’entretien, la dégradation des équipements techniques et le déclin des réserves de morues ont amené les propriétaires du bateau à l’amarrer au port d’Halifax puis à l’abandonner.

En décembre 1992, le bateau entreprit sa nouvelle vie sous le nom de Mist of Avalon, inspiré de la mythique île celte symbolisant la renaissance. Le navire fut sorti de l’eau, nettoyé, rénové et entièrement repeint et verni. Il reprit la mer sous les airs d’un grand voilier à deux mâts, suivant la tradition des schooners de grands bancs du XIXe siècle.

Horaire de visite détaillé à venir.

Marie ClarisseQuébec (Canada)

  • 1923
  • Équipage : 5 membres d’équipage
  • Type : Schooner
  • Passagers : 45 personnes
  • Longueur hors-tout : 39,62 m (130 pi.)
  • Longueur de coque : 41,86 m (138 pi.)
  • Maître-bau : 6,52 m (21,4 pieds)
  • Voilure :
  •   Un foc de route : 31,30 m² (337 pi²)
  •   Une trinquette : 33,25 m² (358 pi²)
  •   Une misaine : 71,53 m² (770 pi²)
  •   Une grand-voile : 166,56 m² (1 793 pi²)
  • Déplacement : 126 tonnes
  • Vitesse : Jusqu’à 10 nœuds (31,34 km/heure) (sous voile)
Marie Clarisse

La goélette Marie Clarisse, classée bien historique, est un bateau à voiles construit en 1923. Destinée à la navigation en haute mer, elle est caractérisée par sa carène fine et sa quille profonde en bois.

Elle possède deux mâts, dont le mât de misaine, plus court, porte des voiles auriques (placées dans l’axe du navire).

La Marie Clarisse est élégante, équilibrée et performante. Elle ne nécessite pas un équipage très nombreux pour être manœuvrée. Cependant, contrairement aux voiliers à gréement carré, il lui est impossible de porter une grande surface de voiles. Cette caractéristique la destina à des activités de cabotage ou de pêche hauturière, où sa maniabilité était un atout considérable.

La goélette Marie Clarisse devint, au printemps 2005, la propriété du Musée maritime de Charlevoix. Depuis 2011, la Marie Clarisse sert de navire-école pour encourager la persévérance scolaire et amener les jeunes à travailler en équipe.

Horaire de visite détaillé à venir.

STV St. Lawrence IIOntario (Canada)

  • 1953
  • Équipage : 28 membres
  • Type : Brigantin
  • Longueur hors-tout : 18 m (60 pi)
  • Maître-bau : 4,6 m (15 pi)
  • Voilure : 2 500 pieds carrés, 11 voiles dans un brigantin plate-forme
  • Propulsion : 125 chevaux moteurs diesel
  • Constructeur : Kingston Shipyard
  • Port d’attache : Kingston, Ontario
STV St. Lawrence II

Le STV St. Lawrence II, lancé en 1952, est un brigantin de 22 mètres destiné à l’enseignement de la voile. Lorsqu’il a commencé ses activités, il était réservé aux cadets de la Marine royale canadienne, mais les divers programmes d’entrainement du navire eurent tôt fait d’être offerts à tous jeunes de 12 à 18 ans.

Le port d'attache du STV St. Lawrence II se trouve à Kingston en Ontario et le bateau navigue principalement sur les Grands Lacs et sur le fleuve Saint-Laurent, se rendant parfois même jusqu’à New-York.

Le capitaine et le directeur général sont habituellement les seules personnes âgées de plus de 18 ans à bord du navire. Les officiers de quart, les cuisiniers, le maître d'équipage et les officiers mariniers sont des jeunes ayant participé à plusieurs séances de formation des programmes d’enseignement au cours de l’hiver.

Le succès du STV St. Lawrence II ouvrit la voie à la construction et au lancement de deux nouveaux bateaux d’entrainement du même concepteur; Francis A. MacLachlan : le STV Pathfinder (1962) et le TS Playfair (1973).

Horaire de visite détaillé à venir.

Roter SandQuébec (Canada)

  • 1999
  • Le gréement : Ketch à voiles auriques
  • Dimensions : 19.90m (65’)
  • Longueur hors-tout : 26,30m (85’)
  • Maître-bau : 5,40m (17’)
  • Tirant d’eau : 1,20m (4’)
  • Tirant d’air : 21m (69’)
  • Déplacement : 56 tonnes
  • Voilure au près : 190m2
  • Passagers à la journée : 22
  • Construction comme navire école : 1999 Bremer Bootsbau, Vegesack, Allemagne
  • Coque : Acier
  • Le moteur : MAN 6CV D2866E, 6 cyl. diesel 185kW
Roter Sand

Le voilier Roter Sand a été lancé en 1999 en Allemagne pour faire la promotion des métiers de la mer auprès de la jeunesse, mais c’est finalement dans le Saint-Laurent que sa vocation prendra effet. Le Roter Sand est un voilier conçu spécialement à des fins pédagogiques et de conférences. Son faible tirant d’eau permet un accès à des endroits généralement inaccessibles aux autres voiliers, tels que des hauts fonds et des baies étroites. C’est un voilier idéal pour la navigation sur le fleuve Saint-Laurent, mais ses caractéristiques lui permettent aussi de naviguer sur toutes les mers du monde, que ce soit aux Antilles ou en eau très froide.

La pièce centrale du navire, le carré, est vaste et très éclairée. Une grande table ovale permet d’asseoir plus de 16 personnes pour les repas ou autres activités de groupe. Le voilier compte plus de 18 couchettes. La cabine arrière sert de quartier pour l’équipage alors que les stagiaires occupent le carré et la cahute avant.

Roter Sand est le nom de l’un des phares les plus célèbres du monde, situé au nord-est de l’Ile Wangerooge, au milieu de la mer du Nord, construit entre 1880 et 1885.

Horaire de visite

Vendredi : 10 h à 18 h
Samedi : 10 h à 18 h
Dimanche : 10 h à 18 h

Consulter la carte du site

Animation des files d’attente

AMPLE-MAN DANSE
KLIMA!
ARTÉFACTS ET ARTIFICES
LES TRIBALS
LABOKRACBOOM
BATEAUKRACBOOM
L’AUBERGINE
LES ROIS MAGES
L’AUBERGINE
ZOAUBERGINE
LES BELLES BÊTES
LES SIAMOISES
LES SŒURS KIF-KIF
LES PAPILLONS GÉANTS
PERCUSSIONS KABIR KOUBA
SAX-O-MATIC
SERVICE 24H
SEMÈL REBÈL
LA FANFARE MONFARLEAU
THÉÂTRE A TEMPO
BANG!
THÉÂTRE BISCORNU
LES FAKIRS